Qui sommes nous?

HISTORIQUE

Les Barthes d’Angresse et de Benesse désignent cette vaste zone humide qui s’étend entre les deux communes.

Ce site qui était, il y a peu de temps, composé de pâturages soigneusement entretenus, presque peignés, est devenu par défaut d’entretien du réseau hydraulique un marécage insalubre dont l’état ne fait que s’aggraver et s’étendre, menaçant même des zones d’habitat proches.

En 2018, un petit groupe d’usagers, de propriétaires et d’amoureux de la nature s’est mobilisé pour réfléchir au devenir de ces espaces et tenter d’inverser la tendance.

C’est ainsi qu’est née l’association Sauvons nos Barthes.

LES PREMIERES DEMARCHES

Après un travail intense en 2018 et 2019, l’association a mis son activité un peu en sommeil pendant  deux ans, période au cours  de laquelle la pandémie de covid a compliqué les rencontres et nous avons jugé que notre démarche n’était pas prioritaire.

La création d’un comité de pilotage a été mis en place en 2020 à la demande de l’association.

C’est ainsi que le projet a fait des avancées, sur le terrain, avec quelques premiers travaux, mais aussi dans la réflexion avec l’intégration des services de l’état, du département, de la Communauté de Communes MACS, des Mairies, du Syndicat Mixte de Rivières Côte Sud, de différentes Associations, de la Fédération des Chasseurs, de la société VINCI…..

Nous avons travaillé jusqu’à maintenant avec le groupe VINCI qui comptait réaménager ce site pour en faire une réserve de terrains utilisés pour réaliser des mesures compensatoires pour la destruction de zones humides dans le cadre de l’aménagement de l’élargissement de l’autoroute A63 à deux fois trois voies, mais aussi d’autres projets.

L’objectif des mesures compensatoires était de favoriser la réintroduction de la loutre et du vison, dont la population est en voie de disparition, dans ce milieu qui semble leur être favorable.

La réalisation des travaux de l’autoroute avec des précautions particulières a permis à VINCI d’être dispensé en partie de ces mesures.

LA SUITE

La réalisation de travaux pour le rétablissement du système hydraulique avec la mise en place de la gestion pour son entretien est toujours notre premier objectif pour que ce site soit rétabli en grande partie dans son ancien état.

Initialement prévu pour la réalisation de mesures compensatoires il pourra être utilisé pour d’autres objectifs.

Ce projet devra être construit avec les membres du comité de pilotage mais aussi, bien évidemment avec les propriétaires.